Jacques Lescoat

Inis Mór, l'île de pierre : carnet de voyage en Irlande, aux îles d'Aran

Finisterre

Rennes, 2006

bibliothèque insulaire
   
Irlande
parutions 2006
8ème édition du Prix du Livre Insulaire (Ouessant 2006)
ouvrage sélectionné
Inis Mór, l'île de pierre : carnet de voyage en Irlande, aux îles d'Aran / Jacques Lescoat. - Rennes : Finisterre, 2006. - 151 p. : ill. ; 21 cm.
ISBN 2-9512072-6-3

NOTE DE L'ÉDITEUR : Parmi l'infinité des îles qui peuplent les mers de notre vaste monde, il en est qui sont fantastiques. Un mot à prendre dans sa définition la plus vraie, la plus forte mais aussi, la plus extraordinaire.

Inis Mór, la plus grande des îles d'Aran qui font face aux hallucinantes falaises de Moher, dont elles se sont détachées dans les temps les plus anciens, n'est certes pas la moindre de ces îles fantastiques.

L'auteur vous invite ainsi à parcourir cette terre marine qui donne le vertige, à rencontrer les habitants dont la langue celtique est rugueuse et belle, à ne plus jamais oublier ces murets de pierres sèches dont la longueur, mise bout à bout, permettrait, là-bas, en face, de rejoindre les Amériques, retour compris.

Inis Mór, l'île figée dans la pierre.

Inis Mór terre humaine et de vive émotion.

EXTRAIT

A l'extrême ouest de l'île, là où naît la fascinante impression d'être quelque part au bout du monde, s'incrustent sur l'horizon d'une mer bien plus souvent d'argent que d'azur, les îlots désolés des Brannock. Sur l'île la plus éloignée se dresse ultime construction, un phare rayé de bandes noires et blanches. Petite ivresse de mer …

Au-delà des Brannock, ne cherchez pas d'autre terres, aussi infimes qu'elles soient. Au-delà, bien au-delà, c'est l'Amérique.

En gravissant les pentes remontant assez vigoureusement du littoral vers Eoganacht, votre regard se détachera de ces dernières traces de terre et de la mer vif-argent. Vous éprouverez alors, dès les premières pentes qui soulèvent Inishmore, le sentiment de désolation extrême qui règne dans des lieux appartenant à un autre monde, mais aussi le sentiment d'une force considérable, une force qui imprègne l'intérieur de l'île.

pp. 22-23

COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « Groix, ivresse d'une île », Rennes : Finisterre, 1997
  • « Belle-Ile, ainsi soit-elle », Rennes : Finisterre, 1998
  • « Ouessant, Bretagne extrême », Rennes : Finisterre, 1999
  • « Sein est son nom », Rennes : Finisterre, 2000
  • « Molène, terre d'Iroise », Rennes : Finisterre, 2001
  • « Belle-Ile pour toujours », Rennes : Finisterre, 2005

mise-à-jour : 10 juillet 2006

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX