Antonio Pigafetta

Le premier tour du monde de Magellan, introduction, postface et notes par Léonce Peillard

Éd. Tallandier - In-texte

Paris, 1993

bibliothèque insulaire

      

errances
Le premier tour du monde de Magellan / Antonio Pigafetta ; introduction, postface et notes par Léonce Peillard. - Paris : Tallandier, 1991. - 343 p. : carte ; 21 cm. - (In-texte).
ISBN 2-235-01560-3

Le périple autour du monde de Magellan se déploie d'île en île : Canaries, Cap-Vert, Terre-de-Feu ; plus tard, Philippines (où Magellan trouve la mort), Bornéo, Moluques, Java, … mais la longue traversée du Pacifique n'est marquée par aucune découverte significative :

« Durant ces trois mois et vingt jours, nous allâmes en un goulfe, où nous fîmes bien quatre mille lieues par la mer Pacifique, car durant tout ce temps nous n'eûmes aucune fortune et sans voir terre sinon deux petites îles inhabitées où nous ne trouvâmes que des oiseaux et des arbres, et nous les appelâmes les Iles Infortunées. »

Plus loin, l'expédition longe sans pouvoir y relâcher « deux îles fort riches […] L'une est au vingtième degré de latitude au pôle antarctique et s'appelle Cipanghu. L'autre au quinzième degré du dit pôle se nomme Sumbdit Pradit » . Ils abordent enfin aux « îles des Larrons », aujourd'hui Guam et Rota aux marges du continent asiatique, sans avoir croisé âme qui vive depuis leur entrée dans le Pacifique.

Pour longtemps les antipodes de l'Europe resteront ombrés de mystère — véritable face cachée de la terre.

LÉONCE PEILLARD : […]

Tout ce qui touche au premier voyage autour du monde demeure aussi noyé d'ombres et de brumes que le détroit découvert par Magellan. De nombreux détails, dont certains de grand intérêt, sont encore l'objet de controverses. Chaque fois que cela nous a été possible, nous l'avons indiqué, faisant une large part aux doutes. Mais n'est-ce pas mieux ainsi ? Ce mystère qui enveloppe la personnalité d'un Magellan, d'un Pigafetta, inconnu dans l'Histoire, ne permet-il pas à l'écrivain d'abord, plus romancier qu'historien, au lecteur ensuite, d'imaginer, de rêver, de créer ? Nous penchant sur des manuscrits, cherchant à la loupe une île citée par Pigafetta, — sur une vieille carte marine —, le plus souvent sans pouvoir satisfaire notre curiosité, nous avons participé nous-même à ce voyage, première aventure des temps modernes.

[…]

Introduction, p. 15

COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE

Régulièrement réimprimée depuis 1963, l'édition Tallandier du « Voyage de Magellan » présentée par Léonce Peillard porte la marque du temps.

Les éditions Chandeigne ont réalisé, sous la direction de Xavier de Castro, de Jocelyne Hamon et de Luís Filipe Thomaz, un travail approfondi de vérification, de validation, de traduction et d'accompagnement du texte original :

Le voyage de Magellan (1519-1522) : la relation d'Antonio Pigafetta et autres témoignages / éd. établie par Xavier de Castro, Jocelyne Hamon et Luís Filipe Thomaz ; préface de Carmen Bernand et Xavier de Castro. - Paris : Chandeigne, 2007. - 2 vol. (1086 p.) : ill., cartes ; 22 cm. - (Magellane).
ISBN 978-2-915540-32-1

mise-à-jour : 9 mai 2008

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX