Confluence, Revue océanique d'expression française

n° 2, 2009

téléchargeable gratuitement sur le site des éditions Haere Po (Papeete, Polynésie française)

bibliothèque insulaire

   
édité à Tahiti
parutions 2009
Pour voir les choses clairement, il faut traverser une frontière.

Salman Rushdie, Patries Imaginaires

NOTE DE L'ÉDITEUR
: Après son premier numéro, dont le cahier central était consacré à De la culture, avec des contributions en provenance des Antilles, de la Nouvelle-Calédonie et la collaboration de nombreux amis de Polynésie et d’Europe, ce deuxième numéro consacre son cahier central à la traduction.

Les poètes sont encore bien présents, Kenneth White, Jean-Noël Chrisment, des traductions de Goethe en tahitien, d’Hernandez en français, de Valéry en anglais, confirmant que la poésie est l’exercice de traduction par excellence, qui dépayse toute langue « natale » et expose le créateur à l’épreuve de l’étranger au sein même de sa propre langue d’origine.

Toutes ces contributions vont sous le signe de la volonté de partage, du respect pour la diversité des opinions, de l’attitude de recevoir et en même temps de la volonté de donner. Malgré lui, Cabri prête son image de beachcomber aux îles Marquises à l’art contemporain et donne à réfléchir : comment accueillir l’étranger ? comment s’intégrer dans une nouvelle société ? Peut-on revenir chez soi ?
SOMMAIRE
TRADUIRE
  • La stratégie du passage, Kenneth White
  • L'utopie du traduire vrai, Constant Guéhennec
  • Langue et conception du monde : comment la traduction est-elle possible ? Gérard Barthoux
  • Traducteur, transposeur, transmetteur, interprète, interprêtre, intertraître, Henri Theureau
  • Traduire ou la danse des histoires, Céline Ripoll
  • Lafcadio Hearn à Saint-Pierre, Martinique, Jacques Bayle-Ottenheim
  • Hotu painu, de l'étranger et de la tradition, Odile Gannier
  • Tatta maowreeea, a poor man that gets his livelihood by labour, Jean-Claude Teriierooiterai
  • Illusion, rêve et réalité de Joseph Kabris, Riccardo Pineri
  • Cabri et Tolstoï, de la baie de Taiohae à celle d'Avatscha, Robert Suggs
  • Le chant cannibale des Nukahiviens en 1804, Michaël Koch
  • Il en est de la grammaire comme de la Déclaration des droits de l'homme, Robert Koenig
  • La chanson noukahivienne en 1843, Johann Karl Eduard Buschmann
  • This discussion of translation problems …, Robert Suggs


TRADUCTIONS
  • Wer sich selbst und andre kennt (Goethe) : Celui qui se connaît lui-même et les autres, Te tia’iturura’a (trad. Edith MaraeaTaputea)
  • Un rauti tama’i, chant de guerre ancien (suite et fin), Vahi Sylvia Tuheiava-Richaud
  • Le cimetière marin (Paul Valéry) : The seacoast cemetery (trad. Frank Romanovsky)
  • Como el toro he nacido para el luto (Miguel Hernandez) : Comme le taureau je suis né pour le deuil (trad. Andreas Pfersmann)

NOTES DE LECTURES
  • Bucoliques tropicales sur la plantation du café en 1862, Paul Madinier
  • Brossage du vent sur les corps, Jean-Noël Christment
  • Les frères Lesson et les têtes momifiées maories, Claude Stefani
  • Rétrospective à Rochefort d’Andreas Dettloff
  • Hommage à Douglas Oliver, Robert Koenig
  • Loti, le tupuna, Riccardo Pineri
Le réel quelquefois désaltère l'espérance. C'est pourquoi contre toute attente, l'espérance survit.

René Char, La parole en archipel

CONFLUENCE
Littératures, arts, anthropologie, philosophie
Revue océanique d'expression française

Langues
Le français demeure la langue vernaculaire centrale.
Mais la revue donnera toute son importance à d'autres langues, « nationales » ou « régionales », aux langues européennes (anglais, espagnol, italien, breton, occitan, corse, etc) ainsi qu'à d'autres langues extra-européennes (créole, tahitien, marquisien, langues kanakes, etc). La polyphonie et l'apprentissage des nuances dans les couleurs guident notre travail. La section centrale « Traduire » sera le lieu idéal de cette confrontation du multiple.

Collaborateurs
Une revue est d'abord l'espace de la mise en œuvre de la philia, du savoir que donne l'amitié. Mot conducteur de toute la pensée occidentale, l'amitié est également le lieu du partage des questions qui doivent réunir dans une confrontation exigeante les différentes cultures.

Parution
Nous envisageons la parution de deux numéros par an, d'environ 150 pages par numéro.
Cette revue paraîtra en ligne sur le site de la maison d'édition Haere Po de Tahiti.
Si la nécessité se fait sentir, nous envisageons le tirage de certains numéros dans une édition papier.

Comité de lecture
Sylvia Richaud (Tahiti), Riccardo Pineri (Raiatea), Jacques Bayle-Ottenheim (Pont-Aven), Robert Koenig (Tahiti), Jean-Noël Chrisment (Raiatea)

Directeur de la publication, représentant les éditions Haere Po
Robert Koenig

Rédacteur en chef

Téléchargement
1) se rendre sur le site des éditions Haere Po, à l'adresse suivante : http://www.haerepo.com/gratuit.html
2) suivre la procédure indiquée au premier paragraphe de la colonne à droite de la page.

mise-à-jour : 28 décembre 2009
L'arrivée des premiers Tahitiens sur la dernière vague du Japon,
d'après une céramique d'Andreas Dettloff
(2006, collection privée)
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX