Daniel Lauret

Bob

Azalées Éditions
[mail]

Sainte Marie (La Réunion), 2006
bibliothèque insulaire
   
édité dans l'océan Indien

parutions 2006

Bob / Daniel Lauret. - Sainte Marie (La Réunion) : Azalées, 2006. - 205 p. ; 24 cm
ISBN 2-915923-33-7
9ème édition du Prix du Livre Insulaire : Ouessant 2007
livre en compétition

NOTE DE L'ÉDITEUR : « Parlez, on vous écoute … » Les auditeurs appellent Freedom au cours de ses nombreux rendez-vous quotidiens. Les jours passent. Les émissions se suivent et se ressemblent. Toute l'île est à l'appel. Pour raconter des faits … divers. Des éclats de vies. Séparés. Apparemment. Le monde est petit. L'île encore plus. Le puzzle ne tarde pas à se refermer. Les ladi-lafé — appellation non contrôlable du rapportage local — font naître une histoire. Celle de Marie.

« Bob » est une « docufiction ». Il met en scène une radio-réalité où la réalité dépasse la fiction, puisque les personnages finissent par « rentrer d'dans le poste ». Au-delà du roman, c'est une fenêtre ouverte sur La Réunion. Celle qui pousse son « coup de gueule », pour faire entendre sa voix. Celle qui s'écoute parler. Celle qu'on fait causer, celle qu'on laisse causer, celle qui « cause toujours ! » … dans une langue qui pourra surprendre. L'auteur restitue le « live » de la « parlure » réunionnaise, l'entre-deux d'une parole dans son déhanchement entre franças et créole.

Daniel Lauret a enseigné à l'IUFM de La Réunion. Il a publié sur le créole à l'école, Le créole de la réussite (1991). Après Monsieur Oscar, un regard d'enfance sur son île, l'auteur livre, avec ce deuxième roman, une tranche de La Réunion d'aujourd'hui.
EXTRAIT — Moi je téléphone pour la question des terres agricoles.
— Pourquoi ? Vous pensez qu'elles sont menacées.
— Parle pas, Sabine !
— C'est pas Sabine, c'est Chloé. Sabine, c'était hier.
— Chloé, j'ai entendu dire que ce monsieur voulait nettoyer son bout de terre pour mettre des carcasses de voiture dessus. C'est même pas vrai. Il a un autre plan. Son affaire à lui, c'est de vendre ! Chloé, lundi, un chef d'entreprise a téléphoné sur Freedom. Il cherchait un terrain dans le sud. Il cherchait à contacter un certain Bébert. Na rien qu'un Bébert ici en haut, Chloé. Et ce boug-là i veut vendre. C'est pour ça qu'il pousse tous les galets à côté. Tu sais, Chloé, quand tu bamboches, l'argent finit toujours par manquer. Mais à force de dilapider les terres agricoles, bientôt y aura plus de terre pour nous, pour les agriculteurs. Où est-ce qu'on va planter ? Tu vas finir par manger des salades artificielles.
— Beurk !
— C'est ça qui va finir par arriver, Chloé !
— De toute façon, si c'est un terrain agricole, il ne pourra pas le vendre à quelqu'un qui veut construire.
— Chloé, le boug lé capable d'aller magouiller à la mairie pour faire changer le Plan d'Occupation des Sols, pour faire déclasser la parcelle.
— Vous pensez que ça se fait comme ça ? Aussi facilement ?
— D'après toi, Chloé ?
— Moi, je ne sais pas. J'écoute.
— Combien de maisons lé construit comme ça à la Réunion, sur un terrain, sans permis ! Après la mairie i régularise.
— Si vous le dites !
— En plus que ça, cette parcelle-là lé bien située. En bordure de rivière, avec le vent de terre, qui descend de Cilaos, le soir, pour rafraîchir. Sans compter la vue sur le Piton des Neiges, le matin, sous le grand soleil.
— Il faudra que j'aille faire un tour dans ce coin-là. C'est où ?

pp. 77-78
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « Le créole de la réussite », Saint Denis (La Réunion) : Éd. du Tramail (Recherches universitaires réunionnaises), 1991
  • « Monsieur Oscar », Matoury (Guyane) : Ibis rouge, 2004
Site personnel de Daniel Lauret
Sur le site « île en île » : dossier Daniel Lauret

mise-à-jour : 4 juin 2007

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX